C’est le numéro eGuide de la station. Vous le trouverez à certains endroits du bâtiment.
Cliquez ici pour voir la localisation de la station sur la carte.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Ou cliquez ici.
Agrandissez l’image avec deux doigts, balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, légendes etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partagez les informations.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Émail, bois, néoprène, verre,
Émail, bois, néoprène, verre

Émail, bois, néoprène, verre

07
g
[{"lat":47.35605120817169,"lng":8.550959058283752},{"floor":"floorplan-1"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Émail, bois, néoprène, verre
  • Émail, bois, néoprène, verre
  • Émail, bois, néoprène, verre
6
7
Écouter le text
j

Pour la façade, Le Corbusier fait appel à l’aide de Jean Prouvé (1901-1984). L’ingénieur a de l’expérience en matière de panneaux en métal émaillé. C’est lui qui propose des vitrages avec des profils en néoprène, couramment utilisés dans la construction automobile – des profils qu’il a déjà utilisés à grande échelle, par exemple dans la tour Nobel (rebaptisée aujourd’hui tour Initiale) à Paris.
Les panneaux émaillés en couleur de la façade sont montés sur une tôle de fer chanfreinée, dotée à l’intérieur d’une isolation thermique et d’un pare-vapeur, puis recouverte d’un panneau contreplaqué après assemblage. De l’extérieur, le Pavillon brille dans des teintes primaires intensives, tandis que la couleur chaude du placage de chêne domine à l’intérieur.
Le vitrage isolant est encastré depuis l’extérieur dans les cadres en métal à l’aide de profils en néoprène spécialement conçus pour le bâtiment. La vitre est fixée à l’intérieur comme à l’extérieur par des profils de fixation, qui sont soudés dans les angles.

Détail de la façade avec panneaux émaillés et boulons, Pavillon Le Corbusier
Bibliographieo

Alexander von Vegesack (dir.), Jean Prouvé. Die Poetik des technischen Objekts, Weil am Rhein 2005.

Légendeso

Fassadendetail mit Emaillepaneelen und Verschraubungen, Pavillon Le Corbusier
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Obergeschoss, Pavillon Le Corbusier
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Detailskizze der Befestigung der emaillierten Fassadenpaneele, Atelier Le Corbusier, vermutlich 1965
Abbildung: © Fondation Le Corbusier, Paris

Studien zur Neoprendichtung zwischen Stahlskelett und Verglasung
Abbildung: © Fondation Le Corbusier, Paris