C’est le numéro eGuide de la station. Vous le trouverez à certains endroits du bâtiment.
Cliquez ici pour voir la localisation de la station sur la carte.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Ou cliquez ici.
Agrandissez l’image avec deux doigts, balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, légendes etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partagez les informations.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Höschgasse,
Höschgasse

Höschgasse

01
g
[{"lat":47.35613002208132,"lng":8.5508598165502},{"floor":"floorplan-2"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Höschgasse
  • Höschgasse
  • Höschgasse
  • Höschgasse
6
7
Écouter le text
j

En novembre 1960, Le Corbusier se rend sur le site du futur Pavillon dans la Höschgasse. À gauche, la parcelle est délimitée par l’atelier en bois de Hermann Haller (1880-1950) construit en 1932. C’est à ce sculpteur que l’on doit la statue équestre du bourgmestre Hans Waldmann, qui domine la rive gauche du pont Münsterbrücke. Le Corbusier a longtemps espéré la démolition de l’atelier Haller, qui aurait permis de créer un accès direct au Pavillon. Côté lac se trouve la villa Egli, l’un des bâtiments historiques les plus marquants de la promenade qui le longe. Bâtie entre 1897 et 1902 par Alexander Koch (1848-1911), un élève de Semper, elle est actuellement louée à des particuliers.
Le bas de la Höschgasse doit à l’avenir former un quartier muséal attractif, qui intégrera également le Museum Bellerive. Une entrée commune à l’atelier Haller et au Pavillon ainsi qu’un sentier menant à la Blatterwiese ont déjà été aménagés.

Pavillon Le Corbusier et villa Egli dans la Höschgasse, Zurich
Légendeso

Pavillon Le Corbusier und Villa Egli an der Höschgasse in Zürich
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Adolf Wasserfallen (Stadtbaumeister), Willy Boesiger, Le Corbusier, Pierre Zbinden (Gartenbauinspektor) und Heidi Weber auf dem künftigen Bauplatz des Pavillons am Zürichhorn, 1960
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich, Grafiksammlung / ZHdK © René Burri / Magnum Photos

Innenansicht des Atelier Haller
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Das von Hermann Haller 1937 entworfene Reiterstandbild des Hans Waldmann (1435–1489), Heerführer der Alten Eidgenossenschaft und Bürgermeister der Reichsstadt Zürich
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Historische Aufnahme des Innenraums der Villa Egli, 1890–1899 erbaut
Abbildung: Baugeschichtliches Archiv der Stadt Zürich / Fotografie: unbekannt